Prendre le temps.

Prendre le temps. Le temps de contempler. Le temps de flâner. Le temps de l’inaction. S’abandonner en silence à la beauté de ce qui est, qui était, qui n’est plus, qui ne sera plus. Absorber cette continuité sans jugement, au delà de l’émotion, la laisser couler dans son esprit, dans son corps, comme le ruisseau qui tout doucement se faufile vers la vaste splendeur de la mer qui le reçoit dans la gratitude. La beauté est partout, même dans l’absence, qui crée la possibilité d’éclairer la vie en soi. Même dans la souffrance, qui initie une connection à l’amour reçu et à l’amour donné, ressentis comme jamais auparavant. Accueillir.

S’éveiller au soleil naissant, écouter le bruissement du feuillage, accueillir le regard de l’itinérante et atténuer ainsi la tristesse pour faire place à la vie. Pertes, ruptures, décès - porteurs de possibilités de bonheurs. À découvrir.

Jacqueline Pelletier

Conseil d’administration de la Coopérative funéraire d’Ottawa

Classé dans : Coopérative funéraire d'Ottawa Publié par : Funeral Co-operative of Ottawa Inc.